Anarchistes Ivry

Groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine

Communiqué des migrants à la rue, rassemblés devant l’Hôtel de Ville

Classé dans : Luttes & solidarité

24
10 | 15

Expulsion des migrants du lycée Jean Quarré

Les fausses promesses de la Mairie !

Ce matin [vendredi 23 octobre 2015], après l’expulsion du lycée Jean Quarré, la préfecture et Emmaüs laissent de nouveau une centaine de réfugiés à la rue. Un dispositif policier hors du commun a été mis en place pour une évacuation sous les feux de la rampe. Après plusieurs heures d’expulsion, le lycée est maintenant fermé et occupé par des vigiles. Tandis que des migrants ont été dispersés aux quatre coins de la France (Île-de-France au sens large, Nancy, Vichy…) dans des conditions déplorables, certains ont refusé de descendre des bus, d’autres ont déjà quitté leurs hébergements. Une centaine n’a pas eu de place et est de nouveau à la rue. Ils ont décidé avec des personnes solidaires de se rassembler devant l’Hôtel de Ville.

La Mairie a fait savoir que ce n’était pas son problème.

COMMUNIQUE DES MIGRANTS A LA RUE :

1. « La mairie a dit qu’elle allait nous reloger mais c’est un mensonge, certains ont été pris mais d’autres réfugiés ont été laissés à la rue. On a besoin d’un logement et de papiers. Nous sommes ici [devant la Mairie] pour qu’elle trouve une solution à notre situation aujourd’hui. »

2. « Notre priorité c’est d’avoir un abri. Ce matin, certains avaient des rendez-vous et d’autres avaient des démarches à faire, quand nous sommes revenus, on a dit qu’il n’y avait plus de places. Ils ont évacué les autres du lycée et nous, nous sommes toujours dehors. La Mairie de Paris nous a menti et n’a pas tenu sa promesse. »

[Squat!net]

Mots clés : sans-papiers

Ecrire un commentaire




Quelle est la première lettre du mot jfvoy ? :