Anarchistes Ivry

Groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine

Lundi Matin, 28 janvier 2019 : La communauté

Classé dans : Radio

28
01 | 19

La B.D. La communauté raconte l’expérience d’une vingtaine de personnes qui décident, dans les années 70, de démontrer par l’exemple qu’on peut travailler sans patron et refuser la société de consommation.

Comment surmonter les problèmes relationnels dans les collectifs alternatifs ? Peut-on vraiment créer une bulle anticapitaliste dans une société capitaliste ?

Lundi Matin, 28 janvier 2019 (1 h 56, 53 Mo)

Discussion dimanche 3 février 2019 à partir de 16h30 à la librairie Publico, 145 rue Amelot, 75011 Paris

Mots clés : autogestion Aucun commentaire

Discussion autour de la BD La Communauté

Classé dans : Rencontres

25
01 | 19

Comment surmonter les problèmes relationnels dans les collectifs alternatifs ? Peut-on vraiment créer une « bulle » anticapitaliste dans une société capitaliste ?

Dimanche 3 février 2019 à partir de 16h30 à la librairie Publico (145 rue Amelot, 75011 Paris)
Sylvie (simple lectrice) viendra discuter avec vous de ce livre qu’elle a lu et aimé : La communauté.

Lire la suite de Discussion autour de la BD La Communauté

Mots clés : autogestion Aucun commentaire

Soirée lecture le 13 mars : Les utopies concrètes

Classé dans : Rencontres

06
03 | 15

La Communauté, par Hervé Tanquerelle et Yann Benoît, éditions Futuropolis, 2008

Nicolas
(« simple lecteur »…)
viendra discuter avec vous autour de ce livre qu’il a lu et aimé :
La Communauté
(1968–1988)
,
BD autobiographique (Tanquerelle et Benoît).

Vendredi 13 mars
à partir de 19h30
Entrée libre.

Librairie Publico
145 rue Amelot
75011 Paris

métro Oberkampf,
République,
ou Filles du Calvaire

1974. Une vingtaine de jeunes décide de démontrer par l’exemple qu’on peut travailler sans patron et refuser la société de consommation. Cette BD en deux parties raconte d’abord leur installation dans une ancienne minoterie, leur expérience de vie en commun, de quasi autarcie et d’autogestion.

La seconde partie se concentre sur l’évolution des idéaux au fil des années, la difficulté de réaliser une utopie concrète… les petits grains de sable dans les rouages d’une utopie qui ne saura résister au temps, aux contraintes de la cohabitation et aux aspirations individuelles.

Pour autant, les protagonistes (qui témoignent en fin de l’ouvrage) — y compris ceux qui étaient enfants à l’époque — ne regrettent pas cette aventure et conseillent même au contraire de continuer à tenter les expériences de vie en commun et d’autogestion !

Mots clés : autogestion Aucun commentaire

La communauté

Classé dans : Radio

30
01 | 12

1974. Une vingtaine de jeunes décide de démontrer par l'exemple qu'on peut travailler sans patron et refuser la société de consommation. Cette BD autobiographique en deux parties raconte d'abord leur installation dans une ancienne Minoterie, leur expérience de vie en commun, de quasi autarcie et d'autogestion.

La seconde se concentre sur l'évolution des idéaux au fil des années, la difficulté de réaliser une utopie concrète… les petits grains de sable dans les rouages d'une utopie qui ne saura résister au temps, aux contraintes de la cohabitation et aux aspirations individuelles.

Pour autant, les protagonistes (qui témoignent en fin de l'ouvrage) — y compris ceux qui étaient enfants à l'époque — ne regrettent pas cette aventure et conseillent même au contraire de continuer à tenter les expériences de vie en commun et d'autogestion !

Lundi matin, 30 janvier 2012, 1:38:05, 52.9 Mo

Mots clés : autogestion Aucun commentaire

Rencontre à Publico autour du livre La communauté le 3 février

Classé dans : Rencontres

22
01 | 12

L'ai-je bien lu ?

Les soirées lecture de la librairie du Monde libertaire

Après la librairie... c'est encore la librairie !


→ Vendredi 3 février à partir de 19h30
Thème du jour : Les utopies concrètes

Yann, simple lecteur et quelques autres viendront discuter avec vous de ce bouquin qu'ils ont lu et aimé :

La communauté [entretiens], de Tanquerelle et Yann Benoît

1974. Une vingtaine de jeunes décide de démontrer par l'exemple qu'on peut travailler sans patron et refuser la société de consommation.

Cette BD autobiographique en deux parties raconte d'abord leur installation dans une ancienne Minoterie, leur expérience de vie en commun, de quasi autarcie et d'autogestion.

La seconde se concentre sur l'évolution des idéaux au fil des années, la difficulté de réaliser une utopie concrète... les petits grains de sable dans les rouages d'une utopie qui ne saura résister au temps, aux contraintes de la cohabitation et aux aspirations individuelles.

Pour autant, les protagonistes (qui témoignent en fin de l'ouvrage) — y compris ceux qui étaient enfants à l'époque — ne regrettent pas cette aventure et conseillent même au contraire de continuer à tenter les expériences de vie en commun et d'autogestion !

145 rue Amelot, Paris 11ème
métro République/Oberkampf/Filles du Calvaire
Ouverte du lundi au vendredi de 14h à 19h30
et le samedi de 10h à 19h30.

Mots clés : autogestion Aucun commentaire

page 1 sur 2 suivante