Anarchistes Ivry

Groupe libertaire d’Ivry-sur-Seine

"Je suis antiraciste, mais..."

Classé dans : Articles

28
03 | 11

par Sylvie

Quelle horreur, ces pochetrons qu'on ramasse évanouis dans les caniveaux ! s'écrient en chœur les alcooliques qui ne sont jamais tombés si bas. Cette différence spectaculaire leur permet de nier leur propre dépendance, les dégâts tout aussi réels infligés à leur organisme. Même déni chez les racistes modérés. Ils ne sont pas comme ces gros bœufs qui n'hésitent pas à claironner : Si je vote Le Pen, si je vomis nègres et ratons, c'est parce que je suis incapable de tolérer la différence !

Or, cette variété de racistes est quasiment une vue de l'esprit. La grande majorité préfère avancer des explications : Je suis raciste parce que... (objectivement, les immigrés sont inférieurs et dangereux), Je ne suis pas raciste, mais... (objectivement, les immigrés sont inférieurs et dangereux), Je suis antiraciste, mais... (les immigrés ne m'y aident pas et je vais vous détailler en quoi objectivement, ils sont inférieurs et dangereux).

Ces derniers temps, les médias font de gros efforts pour fournir de nouvelles justifications. Délinquance, machisme, terrorisme, intégrisme religieux, etc. Faux débats, montés de toutes pièces pour détourner l'attention des méfaits du gouvernement ? Évidemment ! Sans compter qu'en période de crise, les boucs émissaires sont toujours les bienvenus... Mais quels que soient leurs mobiles, cette peur savamment inoculée ne reste-t-elle pas imprimée dans beaucoup d'esprits ?

Lire la suite de "Je suis antiraciste, mais..."

Mots clés : racisme 3 commentaires

Ni patries, ni frontières, ni République !

Classé dans : Luttes & solidarité

03
09 | 10

Hier chassés, fichés, exterminés

Depuis des siècles, les Roms sont réprimés dans toute l'Europe et sous tous les régimes. C'est la République qui en 1889 encourage ses préfets à « refouler purement et simplement » les « bandes nomades », en 1895 fait recenser les « bandes d'errants » venus d'Europe de l'Est, en 1912 les oblige à détenir un carnet anthropométrique, en 1939 les assigne à résidence (y voyant une possible « cinquième colonne ») ; et si c'est le gouvernement de Vichy qui les a fait interner dans des camps, c'est la République qui les y a maintenus, parfois jusqu'en mai 1946.

Lire la suite de Ni patries, ni frontières, ni République !

Mots clés : Rroms, racisme Aucun commentaire

Solidarité avec les Roms

Classé dans : Luttes & solidarité

04
08 | 10

Hier chassés, fichés, exterminés. Aujourd'hui chassés et fichés. Demain libres ?

Lire la suite de Solidarité avec les Roms

Mots clés : Rroms, racisme Aucun commentaire

Roms, racismes et fascisme

Classé dans : Radio

02
08 | 10

Les déclarations gouvernementales et les dispositions légales anti-Roms indiquent-elles un changement qualitatif du pouvoir politique qui serait devenu fasciste ? Quelles sont les différences entre les racismes des individus et le racisme d'État ?

Lundi Matin, 02 août 2010, 1:32:23, Ogg Vorbis, 53.1 Mo

Mots clés : Rroms, racisme Aucun commentaire

Sans-papiers et préjugés

Classé dans : Radio

25
01 | 10

Pour beaucoup, les sans-papiers sont au mieux des pauvres immigrés, au pire une menace, dans tous les cas une catégorie sur laquelle sont collées nombre d’idées reçues, mises à mal si on les considère pour ce qu’ils sont avant tout : des individus, ayant chacun son histoire.

Lundi Matin, 25 janvier 2010, 1h39, MP3, 91 Mo

Mots clés : sans-papiers, racisme Aucun commentaire

« précédente page 3 sur 3